La Bourgogne, une si belle région! Située à 2h30 de route de Neuchâtel ou de Lausanne, c’est une idée d’escapade parfaite pour un week-end. Entre Dijon et Beaune, je vous emmène découvrir ce joli coin de France.

Dijon

J’ai déjà visité Dijon à trois ou quatre reprises, et c’est toujours un plaisir! Cette ville est magnifique et très agréable à visiter. D’ailleurs, comme écrit dans tous mes articles sur mon blog, le meilleur moyen de découvrir une ville c’est vraiment de s’y perdre et Dijon n’échappe pas à cette règle.

Que faire à Dijon?

Tour Philippe Le Bon

Petit échec lors de mon séjour à Dijon: je voulais monter sur la Tour Philippe Le Bon, mais je ne savais pas qu’il fallait réserver et c’était malheureusement complet. Cette tour haute de 46 mètres offre une superbe vue sur la ville, mais ça sera pour une prochaine fois pour moi! Le billet pour les adultes coûte 6€ et peut être réservé sur ce site.

Musée des Beaux-Arts

Après l’échec de la Tour Philippe Le Bon, je me suis “rabattue” sur le musée des Beaux-Arts, situé juste à côté. Comme dans plusieurs musées de la ville (musée Rude, musée archéologique, musée de la Vie bourguignonne – Perrin de Puycousin et le musée d’Art sacré) l’entrée est gratuite, c’est plutôt agréable! Le musée des Beaux-Arts est immense et hyper intéressant. Je dois dire que je ne m’attendais pas à ça. J’ai visité uniquement l’exposition permanente par manque de temps, mais il y aussi une exposition temporaire.

Centre commercial de la Toison d’Or

Une visite d’un autre registre mais qui peut être utile: le centre commercial de la Toison d’Or et ses 150+ boutiques et restaurants. Il est situé à environ 10 minutes en voiture du centre-ville, et est aussi accessible en tram (T2).

Où manger à Dijon?

Comptoir de la Cité

Je suis tombée sur Le Comptoir de la Cité un peu par hasard en me baladant sur TripAdvisor en amont de mon séjour à Dijon. Ce restaurant est situé dans la Cité internationale de la gastronomie et du vin, et possède une terrasse. Il propose un menu à la carte en 3 plats, entrée-plat-dessert, pour 25€. Nous avons été surpris, en bien, du rapport qualité-prix qui est assez exceptionnel. Les plats étaient de grande qualité, copieux et bien présentés.

En entrées, nous avons choisi six escargots en cassolette au beurre persillé, un oeuf parfait aux escargots et un os à moelle gratiné. Pour les plats, on a continué avec une blanquette d’andouillette et un poisson rôti sauce vierge (du thon), accompagnés de pommes grenailles. J’ai oublié la photo, mais nous avons terminé avec une assiette de fromages de la région et une mousse aux deux chocolats. Un délice! Je vous recommande d’y aller les yeux fermés.

Où dormir à Dijon?

Hôtel Mama Shelter

L’hôtel Mama Shelter est idéalement situé dans le centre-ville de Dijon, à côté de la Cathédrale Saint-Bénigne et à 10 minutes à pied de la Place de la Libération. Cet établissement de 120 chambres a ouvert ses portes en juillet 2023 et est resplendissant! La décoration est tout simplement magnifique, un vrai plaisir pour les yeux.

Pour une nuit dans une chambre Large Mama Double un week-end de mai, j’ai déboursé 240€ + 5.50€ de taxes. J’avais aussi réservé une place de parking située au sous-sol de l’hôtel, qui m’a coûtée 19€ pour la nuit. Je trouve que l’expérience vaut ce prix, la chambre était très grande, super propre et confortable. C’est également bien isolé, aucuns bruits de l’extérieur ou des chambres voisines.

Le Mama Shelter possède un sublime restaurant, où l’on a pris le petit-déjeuner, qui est servi de 7h à 11h. A noter que le buffet est au tarif de 21€ par adulte, et le petit-déjeuner continental à 9€. On a choisit le buffet afin de bruncher, le choix est très intéressant.

Route des Grands Crus

La Route des Grands Crus relie notamment Dijon et Beaune et traverse de magnifiques villages et vignobles. Je vous conseille de la faire sur une journée, voire plus, et de vous laisser porter. Pour ne citer que les plus connus (pour leurs vins notamment), vous traverserez Vosne-Romanée, Nuits-Saint-Georges, Fixin, Gevrey-Chambertin ou encore Aloxe-Corton.

J’ai adoré apercevoir de jolis châteaux, comme celui de Corton C. à Aloxe-Corton sur les photos. On s’est également arrêtés sur la route faire une dégustation de vins dans une cave à Nuits-Saint-Georges, aux caves du Palais. Eva, la femme du vigneron, était hyper sympa et disponible, je vous recommande de vous y arrêter. Elle nous a bien expliqué les spécificités des vignobles de Bourgogne, et notamment des Côtes de Beaune et Côtes de Nuits.

Beaune

Hospices de Beaune

S’il y a une visite à faire à Beaune, c’est bien les hospices. Leur histoire débute en 1443. Ils ont accueilli des malades, des orphelins ou encore des personnes âgées à travers les siècles, jusque dans les années 1970. C’est maintenant un musée, et c’est avant tout un chef d’oeuvre architectural. Vous avez sûrement déjà vu les hospices de Beaune dans un célèbre film: La Grande Vadrouille, avec Louis de Funès et Bourvil, sorti en 1966.

Le billet d’entrée pour les adultes coûte 12€ et inclut un audio-guide. Il y a aussi un audio-guide destiné aux enfants! L’entrée est gratuite pour les moins de 10 ans et coûte 5€ entre 10 et 17 ans.

Découvrez d’autres articles que j’ai écrit sur la France ici.

Vous pourriez aussi aimer:

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *