En 2019, j’ai eu l’occasion de me rendre à deux reprises dans la capitale polonaise: Varsovie. J’y suis allée en début avril lorsque la ville était encore endormie, puis en juillet où j’en ai découvert une toute autre facette. Dans cet article, je vous partage tout ce qu’il y a à faire et à voir: manger, visiter et se divertir!

Informations pratiques

  • Période de mon séjour: 11 au 15 avril 2019 et 5 au 8 juillet 2019. J’ai préféré mon séjour de juillet, car la ville avait beaucoup plus de vie. En avril, je l’ai trouvée vraiment froide (dans tous les sens du terme) et triste.
  • Monnaie: Zloty polonais (PLN). La Pologne a rejoint l’UE en 2004 mais a gardé sa monnaie et n’a pas encore adopté l’euro.
  • Langue officielle: Polonais. La plupart des personnes rencontrées sur place parlent assez bien l’anglais.
  • Indicatif téléphonique: +48

Se rendre à Varsovie

La première fois que je suis allée à Varsovie, je suis arrivée depuis Moscou, avec une escale à Minsk en Biélorussie. Je ne retrouve malheureusement plus combien j’avais payé pour les vols entre Moscou – Minsk – Varsovie (avec Belavia) et Varsovie – Zürich (avec Swiss), mais ce c’était pas élevé.

Varsovie est plutôt bien desservie depuis la Suisse avec des vols directs depuis Genève (EasyJet et LOT), Bâle (Wizz Air) ou Zürich (Swiss et LOT) et est à 2h de vol. Lors de mon deuxième séjour, j’avais payé CHF 70.- pour un aller-retour avec EasyJet lors d’un week-end de juillet (vendredi au lundi).

Pendant mon tour d’Europe en train avec Interrail au printemps 2023, j’avais prévu de séjourner pour la troisième fois à Varsovie, après Cracovie et avant Vilnius. Malheureusement, j’ai dû rentrer en Suisse lorsque j’étais à Prague. L’étape polonaise a été abandonnée, car je suis directement allée à Vilnius quand j’ai pu repartir, afin de rattraper le retard sur mon programme.

Où dormir à Varsovie?

Je ne pourrai pas vous renseigner car j’ai séjourné chez mon copain qui était en stage à Varsovie.

Où manger à Varsovie?

J’ai testé pas mal de restaurants à Varsovie, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. J’ai beaucoup aimé la gastronomie polonaise, surtout les pierogi, mais il y a aussi un grand choix de cuisines internationales.

Maka i woda

Mon restaurant coup de coeur à Varsovie, le Maka i woda. C’est un restaurant italien, avec une petite carte et de très beaux produits et plats. Il est situé dans une petite rue, on ne tombe pas dessus sans le chercher. L’intérieur est super joli et le service au top! J’y suis allée manger lors de mes deux séjours. Pour une idée des tarifs, un repas avec une entrée pour deux, une calzone et une pizza, et les boissons, nous est revenu à 118 PLN soit 25 CHF/€.

Hala Koszyki

Les Hala Koszyki sont de grandes halles qui proposent une multitude de restaurants, bars, magasins, événements et une grande terrasse. On y a pris un gyros, un kebab, et deux boissons, pour 51 PLN (11 CHF/€).

Que faire et que voir à Varsovie?

Palais de la Culture et de la Science (Pałac Kultury i Nauki)

Cet imposant bâtiment stalinien est le symbole de Varsovie. Haut de 231 mètres et de 42 étages, il est visible depuis à peu près partout dans la capitale. C’était le plus grand bâtiment de Pologne jusqu’en 2022. Il a été édifié entre 1952 et 1955 et a été offert par Staline. On trouve plusieurs de ces bâtiments “soeurs” en ex-URSS dont sept à Moscou, un à Riga, Prague, Bucarest, Sofia et Shanghaï. Le Palais de la Culture et de la Science abrite maintenant plusieurs musées, salles de concerts et de congrès, boutiques de luxe, trois cinémas, théâtres et une terrasse panoramique au 30ème étage.

Nous avions visité uniquement le Musée de l’évolution, qui était plutôt basique, je ne le recommande pas forcément.

Visiter la Vieille Ville et sa place (Rynek Starego Miasta)

Les bâtiments colorés de la Vieille Ville et ses rues pavées sont tellement charmantes, impossible de ne pas apprécier.

Coup de coeur: Le Lapidarium! Il s’agit d’un magasin d’antiquités situé dans la vieille ville. Etant passionnée d’histoire et de la guerre froide, j’y ai trouvé plein de pépites (des vieilles affiches, des vieux billets de banque/pièces de monnaie, des médailles, et même un passeport de l’URSS). Je vous conseille d’y faire un tour si cela vous passionne aussi.

Point de vue du clocher de l’Eglise Sainte-Anne

Un magnifique point de vue au sommet du clocher de l’Eglise Sainte-Anne, l’accès coûte 2,50€ par personne. On y voit la place Zamkowy, la vieille ville, le Palais royal et même le Palais de la Culture et de la Science.

Se balader sur la rue Krakowskie Przedmieście

L’une des artères principales de la capitale! De nombreux monuments de la ville s’y trouvent. La rue relie également la Vieille Ville.

L’église Sainte-Croix

Cette église a joué plusieurs rôles dans l’histoire de la Pologne et est surtout connue car elle abrite le coeur du pianiste Chopin, encastré dans un sarcophage dans l’un des piliers de l’édifice. Son corps repose lui au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Se balader sur la rue Nowy Świat

Une jolie rue colorée, qui rejoint la rue Krakowskie Przedmieście. On y trouve pas mal de magasins et de restaurants, bars et cafés.

Tombe du Soldat inconnu

Jardin de Saxe (Ogrod Saski)

L’un des jardins les plus visités de Varsovie, on y trouve de jolies statues, fontaines et parterres de fleurs. Une vraie bouffée d’air de 15 hectares en pleine ville. Il a été ouvert au public au 1727.

Jardins sur le toit de la bibliothèque de l’université

Le toit de la bibliothèque de l’université abrite un grand jardin suspendu, qui est d’ailleurs l’un des plus beaux et plus grands d’Europe. On y observe un magnifique panorama sur la ville et sur la Vistule. L’accès y est gratuit.

Juste à côté, vous trouverez le centre des sciences Copernic! Il n’y avait plus de billets pour le créneau qu’on souhaitait, mais il paraît que c’est vraiment à faire. Je vous conseille donc de réserver à l’avance sur leur site Internet si vous voulez y aller.

Musée de l’Insurrection

Le Musée de l’Insurrection retrace les 63 jours durant lesquels les habitants de Varsovie se sont héroïquement insurgés face à l’envahisseur nazi, mais aussi toute la période allant du début de l’occupation allemande jusqu’à l’installation du régime communiste après la guerre. Les émeutes ont débuté le 1er août 1944 et ont duré jusqu’au 2 octobre, date à laquelle Hitler a ordonné de raser Varsovie, ce qui a été fait. Le musée a ouvert ses portes en 2004 et est très moderne. La visite demande plusieurs heures et de la concentration. Le billet d’entrée coûte 30 PLN (6,50 CHF/€) par personne.

Musée de la Vodka polonaise

La vodka est un élément important dans la culture polonaise et accompagne les Polonais depuis des siècles, initialement lors d’événements importants. Ce musée présente l’histoire et les traditions mais aussi la méthode de production. Il est situé dans une ancienne distillerie du Koneser Praga Centre, où de célèbres marques de vodka étaient produites comme Wyborowa. La durée de la visite est d’environ une heure, et il faut ajouter 20 minutes si vous souhaitez faire la dégustation. Le prix du ticket basique est de 60 PLN (13 CHF/€) et de 70 PLN (15 CHF/€) pour le ticket premium avec la dégustation. A noter qu’il faut être âgé de 18 ans et plus pour accéder à ce musée.

Si les pays de l’est de l’Europe vous intéressent, je vous conseille de lire mes articles sur Bratislava, Bucarest, Budapest, Ljubljana, Moscou, Prague, Riga, Sofia, Tallinn, et Vilnius.

Vous pourriez aussi aimer:

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *